Goto main content

Comment HI démine de futures terres agricoles au Liban

Mines et autres armes
Liban

HI au Liban lance de nouvelles opérations de déminage dans le district de Chouf. Ces terres abandonnées depuis 40 ans seront consacrées à l'agriculture une fois déminées.

HI clearance expert during a training session in Lebanon

Un démineur HI lors d'une séance d'entraînement au Liban. | © HI

Roger Eid dirige les équipes de déminage de HI au Liban. Il explique les opérations.

La contamination : un héritage de la guerre civile

Notre équipe est composée de 8 hommes et de 2 femmes qui travailleront progressivement dans le village de Majed El Meouch, dans le district de Chouf. Nous avons commencé avec 4 démineurs et nous augmentons leur nombre au fur et à mesure que nous élargissons le périmètre où nous travaillons. Car pour des raisons de sécurité, nous devons maintenir une distance minimale de 15 mètres entre chaque démineur.

Chouf se trouve dans la province du Mont-Liban, à quelques kilomètres au sud de Beyrouth. C’est une région boisée et montagneuse. Nous intervenons là où nous avons reçu des informations sur la présence d'engins dangereux tels que des mines ou des munitions non explosées, ou encore là où un accident a été signalé : généralement, ces accidents remontent à quelques dizaines d’années. Les terrains sur lesquels nous travaillons ces jours-ci ont été abandonnés pendant quarante ans.

Cette contamination est un héritage de la guerre civile : Chouf a été le théâtre de combats intenses pendant la "guerre des montagnes" dans les années 1980.

Selon le Centre d'action contre les mines du Liban, 64 terrains sont contaminés ou soupçonnés d'être dangereux à Chouf. Environ 750 000 m2 de terres sont contaminées dans le district.

Déminage dans les montagnes

Il fait très chaud ces jours-ci. C'est pourquoi nous commençons à travailler à 6 heures du matin et terminons les opérations à 13h30. Chaque démineur travaille par rotations de 50 minutes, avec 10 minutes de pause, et un maximum de 6 rotations. Il y a beaucoup de végétation à couper. Nous devons être très concentrés. Une fois l'herbe rase, nous utilisons des détecteurs de métaux. Nous progressons très lentement.

Les habitants des villages voisins sont très curieux de notre travail. Ils viennent régulièrement nous demander comment ça se passe, quand nous aurons terminé, si nous avons besoin de quelque chose... Ils sont très sympas. Une fois ces terres déminées, ils veulent investir dans l'agriculture : oliviers, pins, arbres fruitiers...

1 million de personnes vivent au Mont-Liban. C'est la deuxième région la plus peuplée du pays après Beyrouth. HI est présente dans le district d'Aley depuis 2021 et dans le district du Chouf depuis 2023. 26 000 m² de terres contaminées seront dépolluées par HI et remises à la disposition des communautés.

Déminage HI au Liban

HI opère au Liban dans le domaine du déminage depuis plus de 10 ans. L'équipe avait achevé sa dernière mission en janvier dernier dans la province du Mont-Liban. Au cours de la dernière décennie, HI a déminé 100 hectares de terres autrefois contaminées par des mines et d'autres armes explosives, et a déclaré la province du Sud-Liban, avec la coopération du LMAC, comme libre de mines. En 2022, nos experts ont organisé des sessions de sensibilisation pour plus de 1 700 personnes, sur la façon de repérer, de signaler et d'éviter les restes explosifs de guerre.

Les opérations actuelles de déminage au Mont-Liban visent à favoriser le développement économique et social en libérant les terres suspectes et contaminées, en organisant des sessions d'éducation au risque pour sensibiliser les groupes à la réduction des menaces liées aux engins explosifs et à la promotion de comportements plus sûrs, en collectant des données et en identifiant les personnes touchées par la crise, les victimes d'engins explosifs et leurs familles, en évaluant leurs besoins et en les orientant ensuite vers les services appropriés.

Nos partenaires

Ce programme de déminage dans le district de Chouf est soutenu par le Centre de crise et de soutien du ministère de l'Europe et des affaires étrangères (CDCS – France), et le Centre de déminage du Liban. Démarré en juillet 2023, il s’étendra jusqu’à juillet 2024.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Bonnes nouvelles - Mai 2024
© Mangafeo / HI
Droits Inclusion Mines et autres armes Santé

Bonnes nouvelles - Mai 2024

Bonnes nouvelles en Mai chez Humanité & Inclusion : déminage en Colombie, réadaptation au Soudan du Sud et éducation inclusive à Madagascar.