Goto main content

« Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Réadaptation Santé Urgence
Ukraine

Rostyk, assistant en kinésithérapie de HI, travaille à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

Rostyk, assistant en kinésithérapie en Ukraine. © HI.

Rostyk, assistant en kinésithérapie en Ukraine. © HI. | © HI

Aide aux blessés de guerre

Rostyk, âgé 22 ans, est originaire de Lviv, en Ukraine. Il est assistant en kinésithérapie dans le cadre de la réponse d'urgence de HI au conflit en cours. 

Lorsque la guerre a éclaté en février dernier, Rostyk a commencé à chercher comment il pouvait aider alors qu’il était encore étudiant en kinésithérapie.  Ses professeurs d'université l'ont rassuré en lui disant que sa contribution pour la prise en charge des patients serait importante en temps de crise. Il a rejoint les équipes de HI et il travaille aux côtés de kinésithérapeutes pour soigner les patients blessés par la guerre dans l'ouest de l'Ukraine 

 « J'ai vu des patients brûlés sur tout le corps, d’autres amputés aux doigts, aux orteils, aux jambes et aux bras, explique Rostyk. L'un de mes patients, âgé d'environ 30 ans, a été blessé par l'explosion d'une mine. Il a été amputé deux fois, une fois au niveau de la cheville et une fois au-dessous du genou. Au début, il allait bien, mais il est ensuite tombé dans une profonde dépression parce qu'il souffrait de douleurs fantômes[1]. Les antidouleurs et les médicaments n’avaient aucun effet. Il nous a dit que la réadaptation physique était la seule chose qui réduisait la douleur. C’était pour lui incroyable. »

Rostyk veut améliorer les soins en Ukraine

Face à l'augmentation des besoins, de nombreux hôpitaux ukrainiens Rostyk (à gauche), assistant en kinésithérapie en Ukraine, et Violette (à droite), responsable de la réadaptation d'urgence de HImanquent de personnel et de services spécialisés pour soigner les patients souffrant de brûlures et d'amputations. HI travaille aux côtés des hôpitaux pour renforcer leur capacité de soins et fournir une formation théorique et pratique dans ces domaines spécialisés de la réadaptation.

« Il y a beaucoup de personnes souffrant de brûlures, mais presque aucun kinésithérapeute ou ergothérapeute avec cette spécialité dans toute l’Ukraine, explique Rostyk. Quand j'étais à l'université, je n'ai rien appris sur la kinésithérapie des brûlés. Je veux apporter une kinésithérapie de qualité en Ukraine, et travailler avec HI me donne plus d'expérience. J'espère pouvoir changer le secteur dans ce pays, afin que l'Ukraine puisse avoir la meilleure kinésithérapie au monde. Si ce n'est pas moi, alors qui le fera? C'est aussi simple que cela. »


[1] Trouble dans lequel une douleur chronique sévère liée à des conflits psychologiques provoque une détresse ou une altération substantielle du fonctionnement.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant
© A.Thapa / HI
Réadaptation

Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant

Ambika Sharma travaille en tant qu’orthoprothésiste depuis plus de 10 ans. Elle raconte à quoi ressemble sa vie et son quotidien professionnel au Népal.

Aider Milagros à croquer la vie à pleines dents
© J. M. Vargas / HI
Réadaptation

Aider Milagros à croquer la vie à pleines dents

En Colombie, HI soutient les migrants vénézuéliens comme Milagros. L’organisation l’accompagne à travers des exercices de réadaptation pour la rendre plus autonome.
Ukraine : les enfants plus souvent exposés aux dangers des engins explosifs
© R. Crews / HI

Ukraine : les enfants plus souvent exposés aux dangers des engins explosifs

Ancienne démineuse, Viktoria anime en Ukraine des séances d'éducation aux dangers des engins explosifs. Elle explique l'approche d'Humanité & Inclusion pour protéger les enfants, davantage exposés que les adultes.