Goto main content

#CessezLeFeuMaintenant

Urgence
International

Handicap International – Humanité & Inclusion et plusieurs autres organisations appellent à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et en Israël afin d'éviter une catastrophe humanitaire et de nouvelles pertes de vies innocentes.

Nous avons été témoins de morts et de destructions insondables dans la bande de Gaza et en Israël. Des milliers de personnes ont été tuées, blessées, déplacées, et près de 200 sont toujours retenues en otage, y compris des enfants et des personnes âgées.

À Gaza, les Nations unies ont déclaré que l'eau, la nourriture, le carburant, les fournitures médicales et même les housses mortuaires commençaient à manquer en raison du siège. L'ONU a averti que les gens - en particulier les jeunes enfants - commenceront bientôt à mourir de déshydratation sévère. Des quartiers ont été détruits et transformés en décombres. Les Palestiniens en quête de sécurité n'ont nulle part où aller. Nombre de ceux qui ont quitté le nord de la bande de Gaza pour se rendre dans le sud après que l'armée israélienne a ordonné leur déplacement auraient été bombardés alors qu'ils tentaient de fuir ou une fois arrivés dans le sud de la bande de Gaza.  

Les événements de la semaine dernière nous ont conduits au bord d'une catastrophe humanitaire et le monde ne peut plus attendre pour agir. Il en va de notre responsabilité collective.

Le dimanche 15 octobre, le coordinateur humanitaire des Nations unies pour le territoire palestinien occupé a lancé un appel à toutes les parties au conflit et aux États membres influents pour qu'ils acceptent d'urgence un cessez-le-feu humanitaire.

 

SIGNEZ LA PÉTITION

 

Aujourd'hui, nous unissons nos voix et appelons tous les chefs d'État, le Conseil de sécurité des Nations unies et les acteurs sur le terrain à donner la priorité à la préservation de la vie humaine. Pendant ce cessez-le-feu, nous demandons à toutes les parties de s'engager inconditionnellement à :

 

  1. Faciliter l'acheminement de l'aide vitale, y compris la nourriture, les fournitures médicales, le carburant et la reprise de l'électricité et de l'Internet à Gaza, ainsi que le passage en toute sécurité du personnel humanitaire et médical.
      
  2.  Libérer tous les otages civils, en particulier les enfants et les personnes âgées. 
     
  3.  Permettre aux convois humanitaires d'atteindre les installations de l'ONU, les écoles, les hôpitaux et les centres de soins dans le nord de Gaza et s'engager à les protéger, ainsi que les civils et le personnel qui s'y trouvent, à tout moment.
     
  4.  Annuler les ordres donnés par le gouvernement israélien pour que les civils quittent le nord de la bande de Gaza.
     
  5.  Permettre aux patients dans un état critique d'être évacués pour recevoir des soins urgents.

 

Le Conseil de sécurité des Nations unies, le Secrétaire général des Nations unies et tous les dirigeants mondiaux influents doivent prendre des mesures immédiates pour garantir l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu. Cela reste notre seule option pour éviter de nouvelles pertes de vies civiles et une catastrophe humanitaire. Tout autre résultat sera à jamais une tache sur notre conscience collective.

Les civils ne sont pas une monnaie d'échange. Les familles doivent avoir la possibilité d'enterrer et de pleurer leurs morts. Le cycle de la violence contre des civils innocents doit cesser.

 

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Que fait Humanité & Inclusion à Gaza ?
© HI
Urgence

Que fait Humanité & Inclusion à Gaza ?

Humanité & Inclusion (HI) emploie 40 personnes à Gaza, soutenues par 300 volontaires. HI intervient aussi en Égypte et au Liban pour atténuer l'impact de la crise.