Goto main content

Covid-19 : HI soutient les personnes handicapées dans le camp de réfugiés de Kakuma.

Prévention Réadaptation Urgence
Kenya

Au Kenya, dans le camp de réfugiés de Kakuma, les personnes handicapées sont particulièrement exposées à la Covid-19. Humanité & Inclusion (HI) les sensibilise aux gestes barrières afin de mieux les protéger contre la maladie et leur permettre de continuer de travailler.

Aruwa, 6 ans, bénéficie d'une formation à la prévention du COVID-19.

Aruwa, 6 ans, bénéficie d'une formation à la prévention du COVID-19. | © HI

Ahmed est âgé de 54 ans. Il est marié et père de 9 enfants. Depuis plus de 10 ans, il vit à Kakuma dans une maison faite de tôles de fer avec un sol en terre. Il est atteint d’une paralysie post-polio. Pour gagner sa vie et nourrir sa famille, il tient une petite boutique.

Ahmed est accompagné par HI depuis son arrivée dans le camp. Nos équipes se rendent régulièrement auprès de lui pour l’aider à développer ses compétences commerciales et à faire prospérer son commerce. L’association lui a également fourni des béquilles pour qu’il puisse se déplacer.

Depuis le début de la pandémie, HI explique à Ahmed l'importance des mesures de prévention contre la Covid-19. Dès lors, il porte un masque. Il informe ses clients sur la distance sociale à respecter et les invite à se laver les mains avant de rentrer dans sa boutique.

« HI m'a fourni des informations sur la pandémie Covid-19. Ces informations sont très importantes pour se protéger contre le virus »,

explique-t-il.

Il reconnaît que c’est une nécessité de respecter ces mesures contre la maladie, car les médicaments manquent dans le camp et qu’il n’y a pas de remède contre ce virus pour le moment. C’est pourquoi, avec sa famille, ils portent des masques dans tous les lieux publics qu’ils fréquentent.

Ahmed souhaite continuer d’être accompagné et soutenu financièrement par HI pour mieux affronter les effets néfastes de la pandémie qui affecte son commerce.

« Il me faudra du temps pour retrouver une vie normale et recommencer à faire des bénéfices »,

commente-t-il.

Quand tout ira mieux, il espère créer d’autres petites boutiques dans le camp.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Que fait Humanité & Inclusion à Gaza ?
© HI
Urgence

Que fait Humanité & Inclusion à Gaza ?

Humanité & Inclusion (HI) emploie 40 personnes à Gaza, soutenues par 300 volontaires. HI intervient aussi en Égypte et au Liban pour atténuer l'impact de la crise.