Goto main content

Dania est fière de contribuer à l’essor de sa communauté

Inclusion Prévention
Cuba

À Cuba, HI aide les habitants à se préparer à de possibles catastrophes et à accroître leur autonomie et leur résilience. Dania, agricultrice, a reçu un appui pour renforcer son exploitation.

Portrait de Dania à mi-cuisses, qui sourit. En arrière-plan on voit une route, des maisons en briques rouges et de la végétation sur le bas-côté.

Dania Perdomo Aguado est agricultrice à Minas de Matahambre, dans la province de Pinar del Río. | © HI

Du fait de sa situation géographique, Cuba est particulièrement exposée aux catastrophes. Dans la province de Pinar del Río, à l’ouest du pays, HI aide les habitants à faire face aux risques de sécheresse, d’inondation et de feux de forêt. C’est le cas de Dania Perdomo Aguado, 51 ans, agricultrice, qui a reçu de l’aide pour renforcer son exploitation et contribuer ainsi à la sécurité alimentaire de sa communauté.

Un métier de passion

Dania et son bétail, à Minas de Matahambre. © HIAdolescente, Dania décide d’écouter son cœur en quittant le système scolaire pour travailler dans les champs. À seulement quinze ans, elle était déjà certaine de vouloir se consacrer à l'agriculture et à l'élevage. Ce qui la passionne le plus ? S’occuper du bétail : veaux, vaches, ânes, chevaux... Elle a d'abord commencé à travailler dans une coopérative agricole, une forme collective de propriété créée par plusieurs agriculteurs qui décident de mettre en commun leurs terres et leurs moyens de production. Elle y a beaucoup appris et sa passion pour son métier en est ressortie renforcée.

« Chaque jour, je me lève pour travailler avec la motivation de savoir que je suis l'une des principales productrices qui approvisionnent ma communauté. Certains jours sont plus difficiles que d'autres, mais ma volonté de donner toujours plus et de continuer à contribuer au collectif me donne la force d'affronter l'adversité, » raconte-t-elle.

Renforcer la résilience des populations

Dania travaille dans ses champs, à Minas de Matahambre. © HIDans les années 1990, Dania quitte la coopérative et se lance dans l’exploitation de sa propre ferme. Elle y cultive notamment du tabac, du riz, des haricots, des patates douces et du café et élève des dindons sauvages, des poulets, des canards et du bétail.

Dania fait partie d’une organisation collective. Son principe ? La propriété de chaque exploitation, son équipement et sa production restent privés, mais elles mettent en commun l'utilisation d’un système d'irrigation, de services et d'autres installations, comme des granges ou des machines. C’est dans le cadre de cette organisation collective que Dania a été accompagnée par le projet « Cuenca Resiliente » de HI, qui soutient les communautés locales.

« Le projet est arrivé à un moment très important, car le pays a besoin d'augmenter sa production alimentaire pour répondre aux besoins de la population. Moi, en tant qu’agricultrice, j’ai bénéficié d’outils et de matériel me permettant de mieux développer mon travail. J'ai par exemple reçu des bottes en caoutchouc, un réservoir d'eau, des fils, du zinc, etc. Aujourd’hui, avec ces outils, le travail est moins difficile et plus efficace, » se réjouit Dania.

Le soutien apporté par le projet permet de renforcer la production des agriculteurs de Minas de Matahambre et de pérenniser leur exploitation. Ainsi, ils seront davantage prêts à faire face à de potentielles sécheresses ou inondations et la sécurité alimentaire de la communauté se retrouve renforcée.

Cuenca Resiliente est un projet financé par Direction de la protection civile et de l'aide humanitaire de l'Union européenne (ECHO), mené de juin 2021 à mai 2025 par HI et par CARE à Cuba. L’objectif est d'améliorer les systèmes d'alerte précoce et la résilience de 14 communautés qui vivent à Sandino, Guane et Minas de Matahambre. Ainsi, les habitants des trois municipalités appartenant au bassin du fleuve Cuyaguateje seront mieux préparés à prévenir, à affronter ou à se remettre d'une catastrophe. HI y forme notamment aux premiers secours physiques et psychologiques, aux bons gestes pour mettre à l’abri des personnes handicapées et accompagne les communautés dans le renforcement de leur résilience.
Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une journée dans les pas de Kanha
© Stephen Rae / HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

Une journée dans les pas de Kanha

Kanha, victime de mine antipersonnel à l’âge de 6 ans, vit à Phnom Penh. Actuellement couturière, HI l’accompagne pour reprendre ses études et devenir… orthoprothésiste !
Être aidants dans une famille de trois enfants
© N. Majali / HI
Inclusion

Être aidants dans une famille de trois enfants

Alawneh et Mohammed ont trois enfants. Le plus jeune, Ameer, est trisomique. Ils veulent qu'il vive comme n'importe quel autre enfant.

Alia est l'aidante de son mari, un rôle parfois difficile
© N. Majali / HI
Inclusion Réadaptation

Alia est l'aidante de son mari, un rôle parfois difficile

Alia s'occupe de son mari, Mohammed, qui vit en fauteuil roulant. Elle nous parle de son expérience en tant qu'aidante.