Accès direct au contenu

HI apporte une aide urgente dans un contexte de famine dévastatrice

Prévention Réadaptation Urgence
Madagascar

Plus d'un million de personnes sont menacées de famine à Madagascar. Humanité & Inclusion (HI) lance un programme d'aide pour soutenir les familles et les enfants malnutris en danger.

Portraits d’enfants, pris lors d'une séance de sensibilisation au handicap à Madagascar, 2008.

Portraits d’enfants, pris lors d'une séance de sensibilisation au handicap à Madagascar, 2008. | © S. Bonnet / HI – Archives

Madagascar connait la pire sécheresse en 40 ans, avec plus de 1,35 million de personnes en danger de famine et de malnutrition. Dans le sud du pays, et en particulier dans la région d'Atsimo-Andrefana, les familles sont confrontées à une insécurité alimentaire majeure qui menace leur vie et leur bien-être. C’est particulièrement vrai pour les enfants, les femmes et les personnes handicapées, qui sont les plus touchés en temps de crise.

Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), plus d’un million de personnes sont en situation de crise alimentaire, près de 300 000 ont un besoin « urgent » d’aide et 14 000 sont en situation de « catastrophe alimentaire »[1]. Le nombre de personnes en situation critique devrait doubler cette année si une aide suffisante n'est pas fournie d'urgence.

"La famine est omniprésente, et elle touche la majeure partie des populations.", déclare Vincent DALONNEAU, responsable des opérations pour HI à Madagascar. "Les taux de décès sont importants et les revenus des ménages diminuent car les gens ont trop faim pour travailler. Les services de santé et sociaux sont surchargés, les enfants sont en danger et les personnes handicapées sont encore plus isolées et stigmatisées."

Les conséquences potentielles sont particulièrement alarmantes pour les jeunes enfants, car la malnutrition et la dénutrition peuvent perturber leur développement et les exposer à un risque plus élevé de développer des handicaps à court et à long terme. HI a déjà identifié 800 enfants souffrant de malnutrition et nécessitant un soutien. Les enfants sont également susceptibles de manquer l'école ou d'avoir des difficultés d'apprentissage en raison des symptômes de famine extrême.

Physiothérapie et nutrition

HI lance un projet d'intervention visant à fournir une aide alimentaire d'urgence aux personnes handicapées et à leurs familles (environ 5 000 personnes) et à réduire le risque de handicap lié à la malnutrition ou de la dénutrition chez les enfants âgés de 0 à 5 ans. Les physiothérapeutes de l'HI fourniront une thérapie de stimulation et de la thérapie physique aux jeunes enfants vulnérables pour maintenir une prise de poids, une croissance et un développement cognitif normaux.

Le projet vise également à former des kinésithérapeutes et des ergothérapeutes à la physiothérapie de la petite enfance, ainsi qu'à mener des activités avec les organisations locales pour les sensibiliser au développement de handicaps en lien avec la nutrition. HI soutiendra les services médicaux liés au handicap, et les organisations partenaires du projet prévoient d'assurer un soutien nutritionnel spécifique à long terme pour les enfants identifiés. Au total, une population d'environ 115 000 personnes devrait bénéficier de ces actions.

Aide alimentaire

Les familles recevront également des bons d'alimentation ou des transferts d'argent, ainsi que des colis alimentaires comprenant des articles courants tels que du riz, des pois, de l'huile et du sel, entre autres, et en fonction de la taille de la famille.

En langue malgache, ce projet s’appelle "TIALONGO : Tosika Iarahana Aby LONGO", ce qui signifie « Soutenir toutes les familles ensemble ».

 

[1] Southern Madagascar: Government and UN sound the alarm on famine risk, urge action | World Food Programme. (2021, 11 mai). World Food Programme. https://www.wfp.org/news/southern-madagascar-government-and-un-sound-alarm-famine-risk-urge-action

 

 

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les enfants ne vont plus l’école
© HI
Urgence

Les enfants ne vont plus l’école

Les écoles de Gaza sont fermées à cause des violences, alors qu'arrive-t-il aux enfants qui ne sont plus scolarisés ?

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes
© HI
Mines et autres armes Urgence

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes

HI, au sein de la coalition Ceasefire Now, participe à une journée d'action appelant à cesser tout transfert d’armes et demande un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable
© HI
Mines et autres armes Urgence

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable

Alors que la guerre à Gaza entre dans son septième mois, Humanité & Inclusion exprime sa profonde inquiétude quant à la sécurité des milliers de familles qui pourraient être forcées de quitter Rafah pour se rendre à Khan Younès et dans d'autres zones de la bande de Gaza.