Goto main content

HI Liban aide Shahid, 11 ans, à remarcher

Mines et autres armes Réadaptation Santé
Liban

Shahid a été gravement blessé en Syrie en 2011 et ne peut plus marcher depuis. Humanité & Inclusion (HI) lui fournit des soins de physiothérapie et des prothèses pour qu’elle retrouve sa mobilité.

 

Shahid apprend à se déplacer avec son déanbulateur pour être indépendante et sûre d’elle

Shahid apprend à se déplacer avec son déanbulateur pour être indépendante et sûre d’elle | © Photo HI

En 2011, alors que Shahid n'avait que deux ans, elle a été touchée par des éclats d'obus au milieu du dos. Elle a subi de nombreuses interventions chirurgicales pour soigner sa blessure à la moelle épinière à l'hôpital de la Bekaa, au Liban.

À cette époque, les médecins pensaient qu'elle ne pourrait plus jamais marcher.

Elle rampait pour se déplacer et dépendait largement de sa tante pour la plupart de ses activités quotidiennes.

Shahid n'est jamais allée à l'école à cause de son handicap.

L'aide de HI

En juillet dernier, HI a établi un diagnostic de la petite fille pour bien comprendre sont état actuel et les besoins, puis a élaboré un plan de traitement à long terme.

Il comprend la fourniture et l'installation de deux orthèses pour les jambes, d'un déambulateur pour les courtes distances et d'un fauteuil roulant pour les longues distances, ainsi que des séances régulières de kinésithérapie.

Un mois après le début du traitement et après seulement huit séances de réadaptation, Shahid a commencé à retrouver sa mobilité et à marcher de manière autonome avec le soutien de ses appareils.

Accès à l'éducation

HI a également trouvé un programme d'apprentissage approprié pour Shahid qu’elle a commencé cet été pour rattraper son retard scolaire.

HI l'aidera à s'inscrire dans une école publique et à réaliser ses rêves :

"Je suis très contente de pouvoir marcher et de retourner à l'école et apprendre ",

a déclaré la petite fille.

J'ai toujours voulu étudier et devenir médecin".

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant
© A.Thapa / HI
Réadaptation

Voir les enfants que j'aide aller à l'école et réussir est très inspirant

Ambika Sharma travaille en tant qu’orthoprothésiste depuis plus de 10 ans. Elle raconte à quoi ressemble sa vie et son quotidien professionnel au Népal.

Aider Milagros à croquer la vie à pleines dents
© J. M. Vargas / HI
Réadaptation

Aider Milagros à croquer la vie à pleines dents

En Colombie, HI soutient les migrants vénézuéliens comme Milagros. L’organisation l’accompagne à travers des exercices de réadaptation pour la rendre plus autonome.
Augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques Mines et autres armes

Augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques

L'Observatoire des mines 2022 fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines – dont les mines improvisées et les restes explosifs de guerre - pour la septième année consécutive. L'Observatoire a enregistré 5 544 victimes en 2021. 75 % d'entre elles étaient des civils.Ce chiffre élevé est principalement le résultat de l'augmentation des conflits armés et de la contamination par les mines improvisées depuis 2015. L'utilisation de mines par les armées de la Russie et du Myanmar, ainsi que par des groupes armés non étatiques dans cinq pays, sont les principaux facteurs d'une forte augmentation mondiale de l'utilisation de ces armes en 2022.

Les États se réuniront à Genève du 21 au 25 novembre pour la 20e conférence annuelle du Traité d'Ottawa qui interdit les mines. Alors que nous célébrons les 25 ans de ce traité, HI exhorte les États à faire pression sur les parties au conflit pour qu'elles mettent fin à l'utilisation de ces armes barbares et à soutenir le financement de l'aide aux victimes qui se réduit malgré des besoins croissants et un nombre élevé de victimes ces dernières années.

Lire le rapport au complet en anglais.