Goto main content

HI nettoie un atelier de fabrication de bombes cachées à Raqqa

Mines et autres armes
Syrie

HI a reçu l’appel d’un habitant à propos de son sous-sol qui, pendant la guerre, était utilisé comme atelier de fabrication de bombes. HI a déminé les lieux.

HI nettoie le sous-sol d’une maison à Raqqa, utilisé comme atelier de fabrication de bombes par un groupe armée pendant la guerre

HI nettoie le sous-sol d’une maison à Raqqa, utilisé comme atelier de fabrication de bombes par un groupe armée pendant la guerre | © HI

Fin septembre, HI a reçu l’appel d'un habitant du nord de Raqqa signalant la présence d'objets suspects dans le sous-sol de sa maison, en partie détruite, et qu'il commençait à reconstruire.

Nous nous sommes rendus sur place. La personne nous a informés que ce bâtiment servait de base à un groupe armé pendant les violents combats à Raqqa en 2017. Il est situé dans un quartier très peuplé de la ville, à proximité du marché de gros. Les habitants disent être effrayés et stressés par les dangers liés à la présence possible d’engins explosifs dans la ville.

Une « usine » à bombes

Au cours de nos recherches, nous avons constaté que ce sous-sol servait à la préparation d'engins explosifs improvisés, de détonateurs, de pièges explosifs et de mines. Nous avons suspendu toutes nos opérations en cours pour y déployer notre équipe et nettoyer le site, véritable « usine » de fabrication de bombes.

L'équipe est arrivée sur les lieux et a pris les mesures de sécurité nécessaires, comme fermer la route à la circulation et évacuer les habitants. Ce sous-sol présentait quelques défis : il n’y avait qu’une seule entrée et on sentait des effluves toxiques. Le processus de dépollution a été lent en raison des mesures de sécurité à respecter.

Au total, nous avons retiré 70 détonateurs en forme de plateau improvisés, 70 fils électriques, 70 piles, 370 micro-interrupteurs, 3 détonateurs électriques et 1 détonateur de grenade.

La zone a été entièrement fouillée pour repérer tout engin, puis a été officiellement déclarée libre de tout danger.

Nous avons informé les habitants qu'ils n’avaient plus à craindre de risques d'explosion. Ils ont accueilli la nouvelle avec soulagement et nous ont chaleureusement remercié pour notre action.

Une contamination encore importante à Raqqa

Cette opération montre que des engins explosifs peuvent encore se trouver dans les sous-sols des immeubles, dans les gravats des bâtiments détruits, etc., à Raqqa. Elle montre que la contamination est extrêmement importante et que la dépollution des restes explosifs de guerre nécessite encore beaucoup d'efforts.

Les opérations de déminage HI dans le gouvernorat de Raqqa sont financées par le GFFO jusqu'en décembre 2023 et fonctionnent en partenariat avec toutes les autres organisations spécialisées dans le déminage humanitaire.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Deux ans d'aide humanitaire en Ukraine
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Réadaptation Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Deux ans d'aide humanitaire en Ukraine

Humanité & Inclusion fourni des soins de réadaptation et un soutien psychologique, tout en jouant un rôle crucial dans la fourniture de matériel d'urgence grâce à son équipe qualifiée.

Un an après le séisme, Sondus a retrouvé sa vie d’avant.
© HI
Réadaptation Urgence

Un an après le séisme, Sondus a retrouvé sa vie d’avant.

Sondus avait 8 ans lors du tremblement de terre du 6 février 2023. Un traumatisme pour cette petite fille, gravement blessée, qui a perdu une sœur et sa mère. Elle a été soutenue par HI.

Un an après le séisme, Suzan retrouve une vie normale.
© HI
Réadaptation Urgence

Un an après le séisme, Suzan retrouve une vie normale.

La vie de Suzan a été bouleversée par le tremblement de terre du 6 février 2023. HI et ses partenaires l'ont aidée à surmonter cette épreuve.