Accès direct au contenu

La Fondation Mastercard s'associe à HI pour aider les réfugiés au Kenya

Inclusion Secourir les déplacés/réfugiés
Kenya

La Covid-19 a frappé le monde entier, mais son impact a été ressenti de manière plus aiguë par les personnes en situation de vulnérabilité. Le Kenya n'a pas échappé à la pandémie et ses populations réfugiées dans les camps de Dadaap et de Kakuma ont dû faire preuve de résilience pour surmonter les nouveaux défis qui sont apparus.

Kassim Mohammed, 14 ans, est un réfugié somalien qui vit dans le camp de Dagahaley à Daadab, au Kenya.

Kassim Mohammed, 14 ans, est un réfugié somalien qui vit dans le camp de Dagahaley à Daadab, au Kenya. | © Humanity & Inclusion

Reprendre les classes malgré la pandémie

Grâce à au programme de rétablissement et de résilience face à la Covid-19 de la Fondation Mastercard, Humanité & Inclusion a pu élargir de manière significative l'accès à l'apprentissage et à la formation en ligne pour les réfugiés et les communautés d'accueil pour permettre aux enfants et aux jeunes de poursuivre leur éducation pendant la fermeture des écoles, et de renforcer les capacités d'apprentissage numérique pour soutenir un meilleur apprentissage et un meilleur enseignement une fois les écoles rouvertes. Ce projet met fortement l'accent sur les enfants handicapés et la mise en place d'interventions spécifiques répondant à leurs besoins d'apprentissage uniques.

Retrouver un emploi dans des conditions difficiles

La crise a entraîné la fermeture temporaire ou définitive de la plupart des micros, petites et moyennes entreprises, ce qui a entraîné des pertes d'emplois massives. Avec le soutien de la Fondation Mastercard, Humanité & Inclusion a également pu mettre en place des mesures pour aider les propriétaires d’entreprise, notamment celles et ceux vivant avec un handicap, à adapter leurs pratiques commerciales aux perturbations du marché résultant de la pandémie.

Programme de rétablissement et de résilience de la Mastercard Foundation face à la COVID-19

Le programme de rétablissement et de résilience de la Mastercard Foundation face à la COVID-19 a deux objectifs principaux. Premièrement, fournir un soutien d'urgence aux travailleurs de la santé, aux premiers intervenants et aux étudiants. Deuxièmement, renforcer les diverses institutions qui constituent la première ligne de défense contre les conséquences sociales et économiques de cette maladie. Il s'agit notamment des universités, des prestataires de services financiers, des entreprises, des start-ups technologiques, des incubateurs, des agences gouvernementales, des organisations de jeunesse et des organisations non gouvernementales.

Pour en savoir plus sur le programme de rétablissement et de résilience face à la COVID-19 de la Mastercard Foundation, veuillez visiter leur site.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah
© HI
Droits Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah

Humanité & Inclusion condamne fermement la destruction par l'armée israélienne de son entrepôt à Rafah et de tout le matériel humanitaire qu'il contenait.

Devenir actrice du changement de regard sur le handicap
© Mangafeo / HI
Inclusion

Devenir actrice du changement de regard sur le handicap

Norcia a la chance de s’épanouir à l’école grâce à l’éducation inclusive. À 17 ans, elle est devenue ambassadrice pour HI, et contribue à la promotion de l’inclusion à Madagascar.

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.