Goto main content

Le Ministère de la Santé ukrainien a signé un protocole d’accord avec HI

Urgence
Ukraine

HI et le Ministère de la Santé ukrainien signe un protocole d’accord visant à améliorer la qualité de l’’accès aux services de santé.

Le ministre de la Santé en Ukraine, Viktor Liashko (à gauche) et le directeur du programme Ukraine chez HI, Christian Fuchs (à droite) sont assis l'un à côté de l'autre et signe un protocole d'accord.

De gauche à droite : Viktor Liashko, Ministre de la santé en Ukraine, et Christian Fuchs, Directeur du programme Ukraine chez HI. | © HI / 2023

« HI est l’un de nos partenaires les plus fiables »

Le 9 février 2023, Handicap International (HI) et le Ministère de la Santé ukrainien ont signé un accord cadre visant à intensifier le déploiement des activités de HI dans le pays.

Cet accord porte sur différents projets :

  • l’amélioration de l’accès aux services de réadaptation physique et de soutien psychosocial dans de nombreuses villes d’Ukraine telles que Kiev, Lviv, Dnipro, Chernivtsi et Vinnytsia ;

  • le renforcement de services de réadaptation pour les grands brûlés ;

  • l’utilisation d’innovations, telles que l’impression 3D, au sein des services de prothèses d’urgence au sein de centres de réadaptation à Kiev et Lviv avec la formation des professionnels de santé.

« La guerre continue de ruiner chaque jour la vie des Ukrainiens. Ceux qui ont été blessés et ont besoin de rééducation sont aussi les plus vulnérables. Nous ne pouvons relever des défis aussi importants qu’avec l’aide de la communauté internationale. HI est l’un de nos partenaires les plus fiables. Je lui suis reconnaissant pour son soutien puissant et son implication active dans les projets d’aide à la réadaptation. Cet accord est un important engagement commun visant à aider les blessés à retrouver plus rapidement une vie normale » a déclaré Viktor Liashko, Ministre ukrainien de la Santé

Près de 7 000 séances de réadaptation organisées

Depuis près d’un an, les équipes de HI sont présentes en Ukraine pour améliorer l’accès au service de santé aux populations et en particulier aux services de réadaptation et de soutien psychosocial avec :

  • la formation des équipes de réadaptation dans les hôpitaux ukrainiens sur le processus d'appareillage orthopédique des personnes présentant des amputations de membre inférieur. Le personnel médical a également été formé à la prise en charge des grands brûlés et au soutien psychologique. Ces formations visent à les aider à améliorer leur capacité à répondre aux besoins des patients blessés par la guerre. En un an, HI a formé 176 professionnels de santé ukrainiens ;

  • l’organisation de près de 7 000 sessions de réadaptation qui ont permis d’aider 783 personnes à retrouver leur mobilité ;

  • l’accompagnement de 2 115 bénéficiaires lors de session de soutien psychosocial en Ukraine. Cette prise en charge psychosocial a également été apportée auprès des professionnels de santé ukrainiens afin qu’ils puissent poursuivre leur mission auprès des victimes de la guerre.

Avec plus de 40% de la population ukrainienne ayant besoin d’une aide humanitaire, cet accord cadre est déterminant pour assurer une meilleure réponse humanitaire.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »
© Shumon Ahmed/HI
Droits Réadaptation Santé Urgence

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »

Aujourd'hui, Cox's Bazar abrite près d'un million de réfugiés Rohingyas. 12% de ces apatrides sont des personnes handicapées.

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah
© HI
Droits Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah

Humanité & Inclusion condamne fermement la destruction par l'armée israélienne de son entrepôt à Rafah et de tout le matériel humanitaire qu'il contenait.

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.