Accès direct au contenu

Les routes en Haïti restent bloquées. Les ONG comptent sur HI pour l'accès par la mer

Urgence
Haïti

Humanité & Inclusion (HI) assure le seul transport maritime de l'aide humanitaire dans le Sud-Ouest d’Haïti depuis un an. Cette plateforme prévoit de livrer plus de 760 tonnes de nourriture et de matériel de secours.

HI et Atlas Logistic coordonnent l'approvisionnement en produits de première nécessité du port des Cayes (sud d'Haïti) au département de Tiburon, Octobre 2016.

HI et Atlas Logistic coordonnent l'approvisionnement en produits de première nécessité du port des Cayes (sud d'Haïti) au département de Tiburon, Octobre 2016. | © HI / Archives

En réponse au tremblement de terre, HI prévoit d'organiser la mise en commun des cargaisons pour les ONG et d'envoyer environ 760 tonnes de nourriture, ainsi que des fournitures médicales et des articles non alimentaires essentiels d'ici la fin du mois d'août.  

Les accès routiers endommagés 

Suite au tremblement de terre du 14 août qui a ravagé la région sud-ouest d'Haïti, certaines des zones les plus touchées sont inaccessibles par la route en raison des dégâts et des glissements de terrain, ce qui ralentit la réponse humanitaire. Avec près de 7 000 personnes blessées et des besoins de base urgents, il est essentiel que les secours parviennent aux communautés aussi vite que possible. 

Avec la dépression tropicale "Grace" qui vient de frapper la région déjà dévastée, les routes devraient être encore plus endommagées.

L’alternative maritime de HI 

Depuis juin 2020, HI mène un projet logistique (projet MERLUH[i]) qui organise l’approvisionnement humanitaire en matériel de secours par voie maritime en temps de crise. Son objectif est de fournir une méthode alternative et écologique de transport de l'aide pour accéder aux communautés isolées lorsque les routes sont bloquées. Opérés par les ONG Atlas Logistics et AQUADEV, 10 voiliers peuvent transportent jusqu'à 160 tonnes de matériel. 

« Après le tremblement de terre de samedi, il y a de gros problèmes d'accessibilité routière. Par exemple, la route départementale n°7, qui relie les régions touchées du Sud et de la Grand'Anse, est complètement bloquée. Notre plateforme maritime reste le seul moyen pour de nombreuses ONG d'acheminer l'aide. Les ports les plus touchés par le séisme sont ceux que nous desservons déjà, nous connaissons donc les routes, les réglementations et les mesures de sécurité. Cela permet de gagner du temps, de réduire les risques et de mettre à profit notre expertise du transport maritime. » 

Marvin Vidon, responsable de la logistique des transports HI

Les livraisons de Port-au-Prince à Jérémie (à la pointe Est du pays) durent environ 48 heures, en fonction du vent. Elles sont soumises à une série de difficultés, notamment la météo, à la sécurité et aux règles du trafic maritime. 

 

[i] Mer Logistique et Urgence Haïti

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »
© Shumon Ahmed/HI
Droits Réadaptation Santé Urgence

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »

Aujourd'hui, Cox's Bazar abrite près d'un million de réfugiés Rohingyas. 12% de ces apatrides sont des personnes handicapées.

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah
© HI
Droits Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah

Humanité & Inclusion condamne fermement la destruction par l'armée israélienne de son entrepôt à Rafah et de tout le matériel humanitaire qu'il contenait.

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.