Goto main content

Inclure les personnes vulnérables dans la lutte contre COVID-19

Inclusion Urgence
International

Burkina Faso, Sénégal, Pakistan, etc., la liste des pays touchés par la COVID-19 s’allonge. Présente dans plus de 55 pays dans le monde, HI s’efforce de poursuivre ses activités auprès de ses bénéficiaires tout veillant à préserver ses équipes.

Séance de sensibilisation sur ebola à la « Maison de Jésus », une communauté située dans un bidonville. L'équipe de HI présente des informations à leur comité exécutif et leur donne les messages clés et du savon.

Séance de sensibilisation sur ebola à la « Maison de Jésus », une communauté située dans un bidonville. L'équipe de HI présente des informations à leur comité exécutif et leur donne les messages clés et du savon. / Photo d’archive (Sierra Leone - 2014) | © Adam Huebner / HI

HI envisage de garantir l’inclusion des personnes vulnérables dans les réponses sanitaires à la COVID-19.

La COVID-19 dans les pays en voie de développement

Alors que le centre de la pandémie se situe actuellement en Europe, de plus en plus de pays en voie de développement sont touchés : les trois-quarts des pays africains ont recensé des cas, comme au Burkina Faso, au Sénégal ou au Nigeria. Au Moyen Orient, des pays comme l’Egypte et l’Irak, et en Asie, les Philippines, le Vietnam, etc., comptabilisent des premiers morts.

Dans les pays en voie de développement - où les systèmes de santé sont vacillants ou déjà fragilisés par une crise ou un conflit - la propagation du coronavirus menace d’engendrer des catastrophes sanitaires en cascade.

Personnes âgées, handicapées, réfugiées, etc.

HI intervient dans plus de 55 pays dans le monde où la population présente des besoins humanitaires. Face au Coronavirus, l’association poursuit son engagement auprès des plus vulnérables : les personnes handicapées, âgées, les familles déplacées en raison d’un conflit, etc.

Les personnes vulnérables ont difficilement accès aux services de santé. Les personnes handicapées, par exemple, sont souvent exclues des réponses à l’urgence et risquent de ne pas avoir accès aux messages de prévention et aux soins en cas d’épidémie dans leur pays.

Inclure les personnes vulnérables dans la réponse à la COVID-19

HI pourrait mobiliser ses équipes afin de contribuer à la prévention et aux messages de sensibilisation contre la COVID-19 avec ses partenaires locaux et en soutien aux autorités locales.

L’association envisage également d’accompagner les autorités et les organisations concernées pour inclure les personnes vulnérables dans les réponses sanitaires qui seront mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

HI souhaite enfin œuvrer à rendre les messages de sensibilisation et de prévention (information sur la maladie, règles d’hygiène, gestes barrières, importance du confinement, etc.) accessibles aux personnes vulnérables.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques Mines et autres armes

Augmentation de l'utilisation des mines due à la Russie, au Myanmar et aux groupes armés non étatiques

L'Observatoire des mines 2022 fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines – dont les mines improvisées et les restes explosifs de guerre - pour la septième année consécutive. L'Observatoire a enregistré 5 544 victimes en 2021. 75 % d'entre elles étaient des civils.Ce chiffre élevé est principalement le résultat de l'augmentation des conflits armés et de la contamination par les mines improvisées depuis 2015. L'utilisation de mines par les armées de la Russie et du Myanmar, ainsi que par des groupes armés non étatiques dans cinq pays, sont les principaux facteurs d'une forte augmentation mondiale de l'utilisation de ces armes en 2022.

Les États se réuniront à Genève du 21 au 25 novembre pour la 20e conférence annuelle du Traité d'Ottawa qui interdit les mines. Alors que nous célébrons les 25 ans de ce traité, HI exhorte les États à faire pression sur les parties au conflit pour qu'elles mettent fin à l'utilisation de ces armes barbares et à soutenir le financement de l'aide aux victimes qui se réduit malgré des besoins croissants et un nombre élevé de victimes ces dernières années.

Lire le rapport au complet en anglais.

80 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes.
© G. Lordet / HI
Mines et autres armes

80 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes.

Reconnaissant les conséquences humanitaires dévastatrices des bombardements et des pilonnages des villes, 80 États ont adopté un accord international visant à mieux protéger les civils contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées, lors de la conférence de Dublin, le 18 novembre 2022.

Au Togo, HI aide les jumeaux Yentougle et Yenhame à aller à l’école
© HI
Droits Inclusion

Au Togo, HI aide les jumeaux Yentougle et Yenhame à aller à l’école

Yentougle et Yenhame, 13 ans, sont jumeaux. Ils sont tous les deux handicapés visuels. Grâce à HI, ils bénéficient d’un accompagnement sur-mesure qui leur permet de poursuivre leur cursus scolaire