Goto main content

Syrie : Une crise humanitaire sans fin

Urgence
Syrie

Après 13 ans de conflit, la situation humanitaire en Syrie continue de se détériorer. Myriam Abord-Hugon, directrice Humanité & Inclusion pour la Syrie, dresse un tableau sombre de la situation.

Un plongeur-expert en déminage retire une bombe de l'Euphrate à Raqqa. Le niveau de contamination par les engins explosifs en Syrie est sans précédent.

Un plongeur-expert en déminage retire une bombe de l'Euphrate à Raqqa. Le niveau de contamination par les engins explosifs en Syrie est sans précédent. | © HI

La violence à grande échelle s'est apaisée, mais des combats localisés, accompagnés de frappes aériennes régulières, se poursuivent et les effets des affrontements précédents se font encore sentir.

Quelle est la situation actuelle en Syrie après 13 ans de guerre ?

Après 13 ans de violence armée, la situation humanitaire est terrible. 70 % de la population syrienne a besoin d'une aide humanitaire. Près de 7 millions des 22 millions d'habitants du pays sont toujours déplacés à l'intérieur du pays et vivent dans des camps dans des conditions épouvantables. Depuis le début du conflit en 2011, les chiffres officiels des Nations unies indiquent que plus de 300 000 Syriens ont été tués, mais le nombre réel de décès est probablement beaucoup plus élevé.

Les hostilités à grande échelle se sont apaisées, mais le conflit persiste, avec des violences armées localisées et des bombardements qui continuent de faire des victimes, principalement dans les régions du nord du pays, où nous avons assisté à des frappes aériennes régulières de la part de diverses parties armées au cours des derniers mois. En fait, il y a eu une forte escalade de la violence depuis le mois d'octobre dans la plupart des régions.

Quel est le niveau de destruction du pays ?

Les maisons, les hôpitaux et les écoles ont été complètement détruites, rendant de nombreux endroits inhabitables pour les civils. De grandes villes comme Raqqa, Alep-Est, Deraa, Homs et la Ghouta orientale ont été dévastées par les bombardements. Par exemple, l'offensive de Raqqa en 2017 a détruit 80 % des infrastructures de la ville. Sept ans plus tard, une grande partie de Raqqa est toujours en ruines. Les services de base tels que la santé et l'éducation sont difficiles à trouver pour la majorité de la population. Seuls 60 % des hôpitaux du pays fonctionnent encore.

Humanité & Inclusion s'est engagée depuis des années contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Nous avons mené une campagne internationale intitulée "Stop Bombing Civilians" qui a débouché sur la conférence de Dublin en 2022, au cours de laquelle 83 États ont pris l'engagement international de trouver des solutions aux conséquences humanitaires dévastatrices des bombardements et des pilonnages en zones peuplées. Aujourd'hui, 84 États se sont engagés à défendre cette cause. Les conflits en Syrie et en Irak ont été à l’origine de notre engagement et de notre campagne "Stop Bombing Civilians".

Quel a été l'impact du conflit sur la population, et sur les personnes handicapées en particulier ?

En raison du nombre élevé de blessures et des difficultés à obtenir des soins médicaux appropriés, environ 28 % de la population syrienne âgée de plus de deux ans souffre aujourd'hui d'un handicap quelconque, avec une prévalence géographique record dans le nord-est de la Syrie par rapport à d'autres régions (40%). En outre, les ménages sont touchés par les hausses de prix, les baisses de revenus, les pénuries d'énergie et de nombreuses personnes sont incapables de répondre à leurs besoins fondamentaux. Presque tous les Syriens ont été touchés par la guerre ; tous ressentent l'impact du conflit, avec un appauvrissement général de la population.

La pandémie de COVID-19, le choléra, les épidémies récurrentes de maladies telles que la leishmaniose, la rougeole et la méningite, ainsi que la malnutrition, sont toujours les principales causes de mortalité en Syrie. La situation était déjà très difficile lorsque le tremblement de terre dévastateur a frappé le nord de la Syrie, début 2023, causant encore plus de souffrances, de morts et de handicaps.

Quelle est l'étendue de la contamination causée par les bombardements ?

Les armes explosives ont été largement utilisées au cours des 13 dernières années, avec le bombardement systématique et massif des villes. Il en résulte un niveau de contamination incroyablement élevé qui représente un grave danger pour les civils. 11,5 millions de personnes vivent actuellement dans des zones contaminées par des munitions explosives. En 2022, on a enregistré en moyenne 76 accidents d'explosifs par jour, soit un toutes les 20 minutes... De nombreuses zones restent contaminées par des restes explosifs de guerre, des engins explosifs improvisés, des mines antipersonnel, etc. L'étendue et la diversité de la contamination sont sans précédent.

Même après la cessation des hostilités, la menace subsistante des munitions non explosées persistera. Des efforts soutenus seront nécessaires pour préserver la vie des civils et faciliter le redressement du pays. Débarrasser la Syrie de ses munitions explosives représente un immense défi qui s'étendra probablement sur plusieurs générations...

Quels sont les efforts entrepris par Humanité & Inclusion pour relever ces défis ?

Humanité & Inclusion en Syrie gère l'une des plus grandes missions humanitaires de l'histoire de l'organisation. Les 300 membres du personnel du programme mettent en œuvre un large éventail d'activités, allant du déminage à l'aide économique aux familles. En partenariat avec un vaste réseau d'organisations locales et de centres de santé, nous sommes en mesure de fournir des services de rééducation aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux personnes blessées lors des violences.

Au total, en un peu plus d'une décennie, nous avons apporté notre aide à plus de 2 millions de personnes.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Noor, marcher pour réapprendre à vivre
© A. Rahhal / HI
Réadaptation Urgence

Noor, marcher pour réapprendre à vivre

Noor, 3 ans, fait partie des survivants du séisme qui a frappé la Turquie et le Nord-Ouest syrien en février 2023. Humanité & Inclusion accompagne cette petite fille pleine de vie sur le chemin de la résilience.

« Nous avons besoin de deux fois plus de fournitures »
HI
Réadaptation Santé Urgence

« Nous avons besoin de deux fois plus de fournitures »

L’infirmière Wala soigne les personnes chez elles et dans les camps de déplacés. Elle parle de sa vie, de son travail et de la situation à Gaza.

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan
© M. Degue Mohassingar / HI
Prévention Urgence

7 choses à savoir sur le conflit au Soudan

Le 15 avril 2023 un conflit armé a éclaté au Soudan. Dès le mois de mai 2023, Humanité & Inclusion s'est mobilisée à l'Est du Tchad pour soutenir et prendre en charge les réfugiés soudanais fuyant la violence.