Goto main content

« Je dis à mes amis de faire attention aux mines. »

Mines et autres armes Réadaptation
Yémen

Zaid a marché sur un engin explosif - probablement une mine – alors qu’il jouait avec ses amis. Sa blessure à la jambe était si grave qu’il a dû être amputé. HI l'aide à marcher à nouveau.

Zaid au centre de réadaptation de HI

Zaid au centre de réadaptation de HI | © HI

L'accident

Zaid Ali est un garçon de 12 ans de Dubab, un petit village près de la ville de Mokha, dans le gouvernorat de Taiz au Yémen. Pendant 4 ans, lui et sa famille ont dû fuir les combats et les bombardements. Puis les violences ont cessé et ils ont pu rentrer chez eux...
Un jour, en jouant dehors avec ses amis, Zaid a marché sur quelque chose – probablement une mine ou un engin explosif improvisé.... Il a été gravement blessé et cela a changé sa vie.

L'amputation

Zaid a été transporté d'urgence à Aden pour subir une intervention chirurgicale. Il a dû suivre un protocole médical compliqué:

"Zaid a dû être amputé mais l'intervention a été retardée en raison d'une infection causée par les fragments de mine. Il a été opéré pour des blessures abdominales et intestinales. Il a été finalement amputé mais il a eu une infection osseuse sur son autre jambe à cause des fragments. Le pauvre garçon a enduré beaucoup de douleur..."

Raed Al-Hakimi, membre de l'équipe d'HI au Yémen en charge de l'inclusion

Zaid a ensuite été emmené à l'hôpital où HI travaille. Nous lui avons fourni une béquille pour enfant, une orthèse pour tenir sa cheville ainsi qu'une chaise de toilette... HI lui a également fourni une trousse de soin (bétadine, gaze stérile, compresses, rouleaux de bandages de gaze, solution saline, etc.) et lui a appris à nettoyer lui-même sa blessure et à prévenir les infections.

Et les séances de rééducation ont commencé...

Exercices pour avoir une prothèse

Le premier objectif des séances était de former le moignon avec des bandages pour qu'un jour, il puisse recevoir une prothèse qui s'adapterait bien à sa jambe. L'équipe de rééducation de HI a travaillé sur sa démarche, sa force et a essayé d’arrêter les douleurs fantômes.

Nous lui avons également fait faire des exercices pour améliorer son équilibre en marchant, comme se lever d'une chaise, pour améliorer l’équilibre, et sauter en avant pour l'aider dans ses mouvements. Un autre exercice consistait à lui lancer une balle ; il devait la rattraper sur une jambe et la renvoyer. Marcher avec des barres parallèles est également un exercice que l’on fait avant la fourniture d’une prothèse et qui aide à la posture et à la démarche.

Les exercices devant un miroir aident les patients à admettre la perte de leur membre et apprendre comment ils se déplaceront à l'avenir. Être conscient de son image de soi permet d’effacer les projections d’une jambe imaginaire qui serait toujours présente…

Le danger des mines

L'histoire de Zaid nous rappelle le danger que représentent les mines et les armes explosives qui jonchent l'ensemble du Yémen. Comme le dit Zaid,

"Je préviens mes amis de faire attention à ne pas marcher sur les mines. Ne vous en approchez pas - ce sont des choses dangereuses".

Il s'agit là d'un avertissement crucial, car les mines et les engins explosifs peuvent avoir des effets dévastateurs sur les individus et les communautés, causant non seulement des blessures physiques, mais aussi des traumatismes psychologiques durables.

 

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Nous avons besoin de deux fois plus de fournitures »
HI
Réadaptation Santé Urgence

« Nous avons besoin de deux fois plus de fournitures »

L’infirmière Wala soigne les personnes chez elles et dans les camps de déplacés. Elle parle de sa vie, de son travail et de la situation à Gaza.

Maïbata Sané, démineuse : un quotidien entre joie et peur
© A. Stachurski / HI
Mines et autres armes

Maïbata Sané, démineuse : un quotidien entre joie et peur

Maïbata Sané vit en Casamance, au Sénégal, où elle est démineuse chez HI. Portrait d’une femme forte et déterminée, qui s’engage pour un avenir meilleur.

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe
© M. Itouhar / HI
Réadaptation Urgence

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe

Présent au Maroc depuis 1993, HI œuvre aux côtés de ses partenaires pour apporter une aide en réadaptation aux victimes du séisme ayant frappé le pays en septembre.