Goto main content

Arrivée de réfugiés soudanais au Tchad : un enjeu pour la logistique humanitaire

Urgence
Tchad

Après huit mois de guerre au Soudan voisin, l'Est du Tchad continue d'accueillir des milliers de réfugiés. Un afflux massif, qui amène les humanitaires à répondre à de nombreux défis logistiques.

Plusieurs personnes se tiennent sous le auvent à l'entrée de l'aérodrome réhabilité.

Août 2023, Adré. Entrée de l’aérodrome d’Adré en cours de réhabilitation par les équipes d’Atlas Logistique. | © HI

Depuis le mois d’avril 2023, le territoire soudanais est le théâtre d’un conflit armé qui déchire le Soudan. Ces affrontements ont éclaté dans tout le pays, principalement dans sa capitale Khartoum et dans la région du Darfour, près de la frontière Est du Tchad1. Au 25 novembre, ce sont près de 451 894 réfugiés qui ont fui la violence et sont arrivés au Tchad . Pour répondre à l’urgence et soutenir les autorités tchadiennes face à l’arrivée massives de réfugiés soudanais et des retournés tchadiens dans les régions du Ouaddaï, du Sila et du Wadi Fira, une équipe d’Atlas Logistique, la division logistique de HI, dans le cadre du la Capacité Européenne de Réponse Humanitaire (EHRC)* est mobilisée à Adré depuis mai 2023. Elle intervient sur les volets génie civil, logistique et accès humanitaire.

Réhabiliter la piste d'atterrissage d'Adré

La route qui rejoint Adré est jonchée de ouadis2 durant la saison des pluies, ce qui amène très souvent au blocage de la circulation des véhicules pendant plusieurs jours et, de fait, au blocage de l’aide humanitaire.
N’étant plus utilisée depuis quelques années, la structure de l’aérodrome d’Adré s’est fortement détériorée. L’unité opérationnelle de HI, Atlas Logistique, et dans le cadre du projet de l’Union Européenne EHRC, a choisi d’agir en premier lieu sur la réhabilitation de la piste d’atterrissage. Ces travaux ont permis de s’assurer une solution de transport plus efficace du personnel humanitaire et plus de flexibilité en cas d'évacuation médicale.

La piste d’atterrissage a ainsi été nettoyée et mise aux normes par des travaux de reprofilage et de compactage de la bande de roulement. Elle a par ailleurs été allongée de 400 mètres, pour un total de 1 200 mètres en longueur et 30 mètres en largeur. En parallèle, une nouvelle canalisation pour drainer les eaux pluviales et garantir la sécurisation de la piste a été créée. Les équipes d’Atlas Logistique ont également défini une aire de manœuvre et de stationnement, permettant le chargement et le déchargement. Enfin des outils de signalisation visuelle ont été mis en place :

  • au sol, avec des balises de visibilité pour indiquer l’emprise de la piste,
  • en hauteur, avec un mât et une manche à air pour indiquer la direction du vent,
  • et à proximité de l’aérodrome.

Après 16 semaines de travaux de réhabilitation, cette piste est terminée et est utilisée pour les vols des services aériens humanitaires des Nations Unies (UNHAS).

Organiser le stockage des fournitures humanitaires

L'évaluation de l'environnement est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de la chaîne d'approvisionnement des organisations humanitaires (origine des fournitures, capacité de stockage, destinations finales, etc.), ce qui permet de cartographier les principaux centres et destinations d'approvisionnement, les connexions d'approvisionnement et la capacité de stockage.

L'arrivée continue de nombreux acteurs humanitaires en plus de ceux déjà présents à Adré et dans la région avant le début du conflit, a créé des tensions sur le marché et les activités locales. Les infrastructures de stockage et les terrains disponibles pour l’installation d’unités de stockage sont limités. Spécialisée dans l’acheminement de l’aide humanitaire, l’unité Atlas Logistique a mis en place un service de stockage mutualisé pour tous les acteurs humanitaires en présence.

« Ces espaces nous permettent de réceptionner les chargements de gros camions, en provenance de N’Djamena notamment. Nous déchargeons, stockons et proposons un service de paquetage si besoin. Les marchandises sont ensuite chargées de nouveaux quelques jours ou semaines plus tard pour assurer les activités humanitaires dans la région. Nos partenaires sont satisfaits du service proposé, nous répondons à leurs besoins tout en faisant preuve de flexibilité en cas d’urgence. » ajoute Marvin Vidon, chef de projet stockage chez Atlas Logistique.

Ces trois unités de stockage, d’une superficie de 880m 3, sont mis à la disposition de la communauté humanitaire et permet à la fois d’alléger la pression sur les ressources locales, d’offrir une solution rapide aux organisation déjà présentes ou mettant en place leurs activités et d’absorber une charge de travail importante pour les ONG, notamment dans la réalisation d’activités de paquetage pour faciliter les distributions de l’aide. 

1Situation d’urgence au Tchad au 25 novembre 2023, UNHCR.

2Fleuves qui se remplissent lors des rares et fortes précipitations.

Ce projet est soutenu par les financements du (European Humanitarian Response Capacity, EHRC) jusqu’à février 2024.
*La Capacité Européenne de Réponse Humanitaire (EHRC) est un ensemble d'outils opérationnels, conçu par l'Union européenne pour combler les lacunes dans la réponse aux catastrophes et crises humanitaires.
L'EHRC repose sur 3 piliers :

  1. Des services logistiques communs, au profit des acteurs humanitaires (opérations de transport aérien et terrestre, systèmes d'entreposage)
  2. Des stocks d'articles d'urgence dans les zones stratégiques du monde entier ;
  3. Le déploiement d'expertise, principalement dans les secteurs de la santé et de la logistique humanitaire.

Depuis avril 2022, Atlas Logistique – l’une des unités opérationnelles de Handicap International, spécialisée en logistique d'urgence – est intervenu par le biais du premier pilier de l’EHRC dans différents contextes tels qu’en Ukraine (ouverture d’entrepôts et moyens logistiques à Vinnytsia, Dnipro, Kharkiv et Mykolaev et système de transport par voie routière pour l’assistance humanitaire, en particulier dans les zones difficiles d'accès où les besoins sont les plus importants), au Tchad (réhabilitation de piste aérienne humanitaire et ouverture d’entrepôts pour la communauté humanitaire à l’Est) et réponse en cours en support à la bande de Gaza (formation de renforcement de capacité de gestion de chaine du froid en Egypte et ouverture d’entrepôts à disposition d’acteurs humanitaires à Gaza).

 

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nous voulons vivre en sécurité, en paix et libres : l’appel de Jean, déplacé au Nord-Kivu
© S. Lazzarino / HI
Réadaptation Urgence

Nous voulons vivre en sécurité, en paix et libres : l’appel de Jean, déplacé au Nord-Kivu

Plus de 2,7 millions de personnes ont été déplacées par la crise au Nord-Kivu ; dans les sites de déplacés près de Goma, les besoins sont criants. Jean Bahati, 60 ans témoigne.

Au milieu des affrontements qui secouent le Nord-Kivu, Diela apprend à marcher
© S. Lazzarino / HI
Réadaptation Urgence

Au milieu des affrontements qui secouent le Nord-Kivu, Diela apprend à marcher

Maria et Diela sont arrivées au camp de déplacés de Bulengo en février 2024. La petite de 2 ans avait des retards de développement, qu’elle commence à rattraper grâce à un accompagnement spécialisé.

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »
© Shumon Ahmed/HI
Droits Réadaptation Santé Urgence

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »

Aujourd'hui, Cox's Bazar abrite près d'un million de réfugiés Rohingyas. 12% de ces apatrides sont des personnes handicapées.