Goto main content

Au Mali, HI aide les ménages pauvres à subvenir à leurs besoins en toute autonomie

Inclusion
Mali

La sécheresse et les conflits qui ravagent la région menacent la sécurité alimentaire des populations. À Léré, HI accompagne les ménages pauvres pour leur garantir une indépendance financière.

Cinq femmes en demi-cercle assises sur une natte sourient et rigolent.

Des femmes membres d’un groupe d’épargne de la ville de Léré, à Tombouctou, Mali. | © MAEFILMS / HI

Au Sahel, les populations doivent faire face à une insécurité alimentaire croissante, exacerbée par les conséquences du changement climatique et par les conflits qui ravagent la région. Pour y répondre, HI et ses partenaires les soutiennent en développant des activités économiques pérennes, garantes de l’autonomie financière de chaque foyer.

Accompagner les ménages vers l’autonomie financière

À Léré, dans la région de Tombouctou, HI a mis en place un comité villageois en charge d’identifier les ménages les plus pauvres de la communauté. Ces dernières ont bénéficié d’une assistance monétaire pendant trois années consécutives.

L’organisation les a également accompagnés dans le développement d’activités économiques telles que l’élevage, l’agriculture, l’artisanat ou le petit commerce, pour que chaque foyer se constitue une source de revenus pérenne. Ces initiatives ont été suivies par des coachs communautaires, membres du village formés par HI.

C’est notamment le cas du commerce tenu par Aya, 39 ans et mère célibataire de quatre enfants. Aya gérait une petite gargote mais son activité peinait à lui assurer un revenu suffisant. Grâce à HI, Aya a reçu une aide de 120 000 FCFA qui lui a permis de renouveler son équipement et d’acheter plus d’aliments pour cuisiner. Aujourd’hui, grâce aux revenus générés par son petit restaurant, Aya parvient à subvenir aux besoins de son foyer et à payer les frais scolaires et médicaux de ses enfants. Elle envisage désormais de réhabiliter sa maison grâce à ses économies.

« Grace à l’appui de HI, j’ai pu efficacement épargner et réaliser beaucoup de mes projets personnels. Je me lance notamment dans la réhabilitation de ma maison, qui commençait vraiment à être dans un état de délabrement très inquiétant. Auparavant, j’avais de la clientèle mais peu de moyens pour servir tout le monde… Cela me faisait perdre une grande partie de mes clients. À présent, j’ai pu augmenter ma production et devenir autonome dans mon activité, » se réjouit Aya.

Renforcer la résilience des populations

Réunion d’une association villageoise d’épargne et de crédit, à Léré. © MAEFILMS / HIHI a également renforcé l’épargne locale, à travers le développement d’associations villageoises d’épargne et de crédit, comme celle à laquelle appartient Aya. Ces associations permettent aux membres de la communauté de s’accorder mutuellement des prêts pour renforcer leurs entreprises, d’entreprendre de nouvelles activités et de diversifier leurs sources de revenus grâce au soutien du groupe. HI a formé les membres de ces associations à l’éducation financière et les a dotés du matériel de base nécessaire à leur activité : un registre, trois coupelles, un coffre et trois porte-monnaie.

Au Mali et en Mauritanie, HI et ses partenaires mettent en œuvre ce projet pour améliorer les conditions de vie et la résilience des populations vulnérables, en leur transmettant un savoir-faire et des connaissances qui amélioreront leur quotidien de manière durable. Mené sur quatre ans, il permettra d’accompagner plus de 2 600 ménages, soit environ 15 000 personnes, grâce au soutien financier de l’Union Européenne. Par ailleurs, grâce à des activités de cohésion sociale et de nutrition, le projet bénéficiera au total à près de 69 000 personnes. Les partenaires de HI pour ce projet sont Solidarités International (SI), International Rescue Committee (IRC), Appui au Développement Intégré des Communautés Rurales (ADICOR) et Association Malienne pour la Sécurité et la Souveraineté Alimentaires (AMASSA - Afrique Verte Mali).

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bonnes nouvelles - Janvier 2024
© H. Kostenko / HI
Inclusion Prévention Réadaptation Santé

Bonnes nouvelles - Janvier 2024

Bonnes nouvelles en janvier chez HI : santé mentale en Ukraine, développement inclusif au Niger et au Burkina Faso, santé sexuelle et reproductive au Soudan du Sud et réadaptation à l'Est du Tchad.

Fatoumata veut continuer l'école à tout prix
© Dipama Yamba / HI
Inclusion

Fatoumata veut continuer l'école à tout prix

Fatoumata est handicapée. Elle vit dans un camp de réfugiés. Elle veut continuer l'école malgré les nombreux obstacles.

Madagascar : Donga retrouve le chemin de l’école
© Kalo Aristide Renaldo Debe / HI
Inclusion

Madagascar : Donga retrouve le chemin de l’école

Donga a 10 ans. Il a intégré une classe « passerelle » qui vise à scolariser les enfants handicapés en un milieu ordinaire.