Goto main content

HI participe à une ligne d'assistance téléphonique pour la santé mentale en Ukraine

Santé Urgence
Ukraine

La ligne d'assistance téléphonique permet aux populations touchées par la guerre d'accéder à des services de soutien psychosocial à tout moment, en tout lieu.

Le personnel de HI, Jeremie (à gauche) et Caglar (à droite) signent l'accord officiel de partenariat avec l'Université de psychologie médicale de Tchernivtsi et l'Organisation psychosociale ukrainienne.

Le personnel de HI, Jeremie (à gauche) et Caglar (à droite) signent l'accord officiel de partenariat avec l'Université de psychologie médicale de Tchernivtsi et l'Organisation psychosociale ukrainienne. | © HI

Une assistance 24 heures sur 24 dans tout le pays

HI s'est associée à l'université de Psychologie médicale de Tchernivtsi et à l'organisation psychosociale ukrainienne (UPSO) pour participer à une ligne d'assistance téléphonique en matière de santé mentale et de soutien psychosocial. Lancée à l'origine par le ministre de la Santé et l'université pendant la pandémie de COVID-19 pour fournir des services à distance, le projet a grandi et vise maintenant les personnes touchées par le conflit actuel en Ukraine.

« La ligne d'assistance téléphonique vient en aide aux personnes se trouvant dans des zones de conflit et aux personnes qui ne peuvent pas accéder aux services de santé mentale et de soutien psychosocial, explique Caglar Tahiroglu, responsable de la santé mentale et du soutien psychosocial et des urgences sanitaires de HI en Ukraine. Elle fonctionne toute la journée, elle est accessible depuis tout le pays ».

HI fournit un soutien en matériel financier et une aide technique dans le domaine de la santé mentale pour que le service puisse fonctionner 24 heures sur 24. Géré par des bénévoles, le service compte au total 10 psychologues, qui ont reçu 725 appels au cours du seul mois de mars.

Mais la ligne d'assistance offre également un soutien dans d'autres spécialités médicales, notamment des médecins généralistes, des pédiatres, des pneumologues, des cardiologues, des chirurgiens et des gynécologues. Les utilisateurs composent le numéro, expliquent leur besoin et sont immédiatement orientés vers le spécialiste approprié.

En l'espace d'un mois, la ligne d'assistance a répondu à près de 6 000 appels portant sur des besoins très divers.

« Ce mois-ci, nous allons étendre notre soutien en proposant des formations et des groupes de supervision clinique afin d'améliorer les services de santé mentale et de soutien psychosocial, explique Caglar. Nous fournirons également un soutien en matière de santé mentale et de soutien psychosocial à tous les spécialistes de la ligne d'urgence afin de renforcer leurs capacités et de prévenir les risques d'épuisement professionnel face aux demandes si importantes. »

HI prévoit d'étendre la collaboration avec l'université et UPSO à d'autres villes.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Bonnes nouvelles - Mai 2024
© Mangafeo / HI
Droits Inclusion Mines et autres armes Santé

Bonnes nouvelles - Mai 2024

Bonnes nouvelles en Mai chez Humanité & Inclusion : déminage en Colombie, réadaptation au Soudan du Sud et éducation inclusive à Madagascar.