Goto main content

Le défi de l'éducation des filles en Sierra Leone

Inclusion
Sierra Leone

Le taux d'alphabétisation des femmes en Sierra Leone (34 %) est l'un des plus bas du monde et, bien qu'il existe de nombreuses politiques, aucune ne concerne spécifiquement les enfants handicapés, à l'exception de la loi sur les droits de l'enfant (2007) qui garantit à chaque enfant l'accès à l'éducation. Pour remédier à cette situation, HI met en œuvre le projet Défi de l'éducation des filles - Transition (GEC-T), avec des partenaires clés, afin que les filles et les enfants handicapés marginalisés dans cinq districts de la Sierra Leone puissent réaliser leur plein potentiel et faire la transition de l'école primaire à l'école secondaire et au-delà.

Davida, 9 ans, est en 5e année du primaire.

Davida, 9 ans, est en 5e année du primaire. | © HI

En 2013, les enfants non scolarisés représentaient 24% (pour le primaire), 25% (secondaire inférieur) et 38% (secondaire supérieur). Les principaux obstacles identifiés sont la pauvreté, le travail des enfants, le manque d'accessibilité, l'idée que l'éducation n'a aucun avantage, la grossesse et le mariage forcé pour les filles. Le nombre de défis auxquels le pays doit faire face est particulièrement défavorable aux filles (65 filles terminent le premier cycle du secondaire pour 100 garçons).

Davida, 9 ans, est en 5e année. Enfant, on lui a diagnostiqué une déficience visuelle. Au début, elle ne réussissait pas bien à l'école et a dû suivre quelques cours supplémentaires parce que ses professeurs n'avaient pas les compétences nécessaires pour s'occuper d'elle au quotidien.

Le projet GEC-T est conforme aux priorités du Gouvernement sierra-léonais, qui souhaite mettre en œuvre son nouveau Plan national de développement (2019-2023). Le système scolaire gratuit, programme phare du nouveau gouvernement, offre aux filles la possibilité d'avoir accès à une éducation de qualité à un coût minime. Mais pour les enfants les plus vulnérables, y compris les enfants handicapés, la plupart des défis auxquels ils sont confrontés restent énormes.

Des activités de sensibilisation avec la communauté de Davida et des séances de formation avec ses enseignants ont permis à la jeune fille de mieux s'acclimater à son environnement scolaire. Grâce au programme GEC-T, les parents de Davida sont maintenant enthousiasmés par sa réussite académique !  Davida a même été invitée à représenter son école dans des débats académiques avec d'autres écoles de son district.

Voici un aperçu des activités inclusives du projet :

  • Fourniture d'appareils et accessoires fonctionnels aux enfants handicapés
  • Séances de sensibilisation ciblées par l'entremise de bénévoles en réadaptation à base communautaire.
  • Adaptation des écoles, en les rendant accessibles et adaptées aux enfants.
  • Fourniture de trousses de ressources pour l'élaboration de matériels d'enseignement et d'apprentissage accessibles
  • Élaboration d'un plan d'enseignement individualisé pour les enfants ayant des difficultés d'apprentissage par l'intermédiaire d'enseignants itinérants
Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Au Mali, HI aide la courageuse Aminata à aller à l’école
© S. Maiga / HI
Inclusion Réadaptation

Au Mali, HI aide la courageuse Aminata à aller à l’école

Grâce au soutien de HI, Aminata, 10 ans, a repris le chemin de l’école et étudie avec assiduité. La fillette a aussi reçu une prothèse pour son bras.

Ahmad a perdu son emploi après avoir été blessé. HI l'a aidé à créer sa propre entreprise.
© D.Ginsberg / HI
Inclusion Réadaptation

Ahmad a perdu son emploi après avoir été blessé. HI l'a aidé à créer sa propre entreprise.

Après avoir été blessé lors de la crise syrienne, Ahmad ne pouvait pas garder son travail. HI lui a fourni la formation et les ressources pour créer une entreprise à domicile

Pedro, tapissier et maroquinier à Santiago de Cuba
© Productora Myagenes / HI
Inclusion

Pedro, tapissier et maroquinier à Santiago de Cuba

A Santiago de Cuba, HI soutient l’insertion économique des personnes handicapées. Pedro, qui est malentendant, a bénéficié d’un don de matériel pour développer son activité de tapissier.