Goto main content

Ouragan Matthew en Haïti : témoignages de survivants

Urgence
Haïti

Suite à l’ouragan Matthew, qui a frappé Haïti le 4 octobre 2016 et a affecté des milliers de personnes, Handicap International a mobilisé des physiothérapeutes afin d’aider les personnes blessées par la catastrophe. L’association a notamment permis à plus de 240 personnes de bénéficier de séances de réadaptation. Carole et Lorestal, deux victimes de l’ouragan, témoignent.

© Handicap International

Sessions de réadaptation menées par Handicap International auprès d'un enfant blessé par l'ouragan Matthew | © Handicap International

« Suite à l’ouragan Matthew, ma maison a été complètement détruite. Je me suis réfugiée chez une amie, où je vis actuellement avec ma mère et un de mes enfants. J’ai été fortement blessée au fémur droit, je ne pouvais plus marcher. Grâce au soutien de Handicap International, j’ai suivi des séances de réadaptation et j’ai reçu des béquilles. Aujourd’hui, je réapprends à marcher comme avant, » explique Carole qui vit dans le département du Sud, dans une zone rurale.

« Suite à la catastrophe, j’ai été blessé au genou, qui avait déjà de l’arthrite. Depuis, j’ai des difficultés à me déplacer. Nous vivons dans une tente de 3m2, avec ma femme et un de mes enfants. La région est isolée, loin des centres de santé. Heureusement, j’ai rencontré Handicap International en décembre, et j’ai suivi des séances de réadaptation. J’ai aussi reçu des béquilles. Aujourd’hui, j’aimerais vendre du pain et gagner quelques revenus, » raconte Lorestal qui vit dans la ville des Cayes, dans le département du Sud.

 

L’intervention menée par Handicap International en quelques chiffres clés

 

Réadaptation et soins psychosociaux

  • Plus de 240 personnes ont bénéficié de séances de réadaptation
  • 750 personnes ont participé à des évènements de cohésion sociale et plus de 180 personnes ont bénéficié de séances première aide psychologique

Distribution de kits urgence et articles ménagers

  • Près de 1000 kits d’urgence (contenant de l’outillage) et des articles ménagers (lampes solaires, jerricanes, moustiquaires, etc.) ont été distribués dans le département des Nippes à plus de 4700 personnes.

Inclusion des plus vulnérables

  • De nombreuses personnes vulnérables ont été identifiées par Handicap International dans les communautés. L’association s’assure qu’elles aient accès aux services humanitaires (soins de santé, réadaptation, etc.).

Plateforme logistique

  • 1 plateforme logistique a été mise en place par Atlas Logistique/Handicap International dans la ville des Cayes et de Jérémie.
  • 108 transports par la route et 14 transports par la mer ont été organisés grâce à une flotte de 40 camions et de 10 bateaux, assurant l’acheminement de plus de 270 tonnes de matériel humanitaire d’autres partenaires  auprès des populations vivant dans des zones reculées.

Déblayage

  • 300 rotations de camions bennes ont été gérés par Handicap International pour le déblaiement, pour un total de 2871 tonnes mise à disposition, qui correspondent à  1689 m3 (réels et mis à disposition) sur 1495 km (municipalités de Jérémie, Anse d’Hainault, Baumont et Morron).
Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »
© Shumon Ahmed/HI
Droits Réadaptation Santé Urgence

Journée mondiale des réfugiés : « Nous ne pouvons pas oublier les Rohingyas ! »

Aujourd'hui, Cox's Bazar abrite près d'un million de réfugiés Rohingyas. 12% de ces apatrides sont des personnes handicapées.

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah
© HI
Droits Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah

Humanité & Inclusion condamne fermement la destruction par l'armée israélienne de son entrepôt à Rafah et de tout le matériel humanitaire qu'il contenait.

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.