Goto main content

Tremblement de terre au Pakistan : HI évalue les besoins sur le terrain

Urgence
Pakistan

Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,8 a frappé la province du Penjab (ville de Jhelum), au Pakistan, le 24 septembre, faisant au moins 38 morts et 646 blessés. HI mène à une évaluation des besoins de plus de 7 000 familles touchées

Vue d'une maison sérieusement endommagée dans le district de Mirpur au Cachemire administré par le Pakistan, le 26 septembre 2019

Vue d'une maison sérieusement endommagée dans le district de Mirpur au Cachemire administré par le Pakistan, le 26 septembre 2019 | © Muhammad Reza/ANADOLU AGENCY/AFP PHOTO

Les autorités commencent à répondre à l’urgence. Elles ont distribué 570 tentes, 1 000 couvertures et 21 tonnes de produits alimentaires.
Cependant, de nombreux besoins ne sont toujours pas couverts, en particulier pour 500 personnes gravement blessées qui ont besoin de soins de traumatologie et de rééducation physique.

En collaboration avec le gouvernement, HI mène une évaluation des besoins spécifiques à Mirpur (Azad Jammu & Kashmir).

Dans une telle crise, les besoins médicaux comprennent toujours ceux en rééducation physique :

« Après un tremblement de terre, les personnes qui souffrent de traumatismes tels que des écrasements, des fractures et des blessures à la colonne vertébrale causés par l'effondrement d’un bâtiment ont besoin de soins spécifiques.
Les kinésithérapeutes de HI prennent régulièrement la suite des chirurgiens dans les hôpitaux et dispensent des séances de rééducation physique pour limiter les risques de séquelles invalidantes »

explique Mehdi Iken, directeur des programmes HI au Pakistan.

HI envisage également de fournir un soutien psychosocial aux victimes et espère aider les ONG à mieux inclure les personnes handicapées et les autres groupes vulnérables dans l'aide humanitaire.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah
© HI
Droits Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Gaza : Destruction de l’entrepôt de Humanité & Inclusion à Rafah

Humanité & Inclusion condamne fermement la destruction par l'armée israélienne de son entrepôt à Rafah et de tout le matériel humanitaire qu'il contenait.

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.