Goto main content

Des drones pour répérer les mines

Mines et autres armes
Tchad

À Faya-Largeau (Nord Tchad), HI lance l’expérimentation de drones pour repérer la présence des mines et avoir une vision très précise du terrain : une révolution dans le monde du déminage. Le chef de projet HI, Xavier Depreytere, explique ces premiers essais. 

HI teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad

HI teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad | © John Fardoulis/HI

Une avancée considérable 

Les premiers tests ont eu lieu en janvier, dans le désert au sud de Faya. C’est une zone fortement contaminée par le conflit avec la Libye dans les années 80. Le drone survole de vastes zones en temps record : 300 hectares en 2 heures ! Un gain considérable de temps pour le repérage des mines.

Visualisation et données 

Muni d’une caméra, le drone permet d’avoir une image précise de ce qui est repéré au sol, avec un ensemble de données, comme la géolocalisation. A quelle hauteur le drone doit-il voler pour être le plus efficace? Quel type de drone utiliser ? Quelles sont les données utiles pour le démineur ? Ce sont toutes ces questions que nous posons pour en faire une utilisation optimale...
Lors de ces premiers tests, le drone a pris une photo de la zone survolée tous les 2 mètres. L’objectif : les assembler pour avoir une carte ultra précise.

Rencontre internationale des experts du déminage 

Du 5 au 7 février, les experts du déminage se retrouvent à Genève pour la rencontre annuelle sur l’action contre les mines, sous l’égide des Nations unies. HI sera présente à ce rendez-vous pour échanger avec les professionnels sur les nouvelles méthodes innovantes dans le déminage, faire valoir les différentes expérimentations menées en ce moment par l’association.
Un des sujets clés sera également les méthodes de déminage face aux mines artisanales, véritable défi du déminage moderne.

Nos actions par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Fatou Thiam

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Risque d'effondrement de l'aide humanitaire à Gaza

Les nouveaux points de passage et le "quai flottant" sont des changements cosmétiques. L'accès humanitaire s’effondre à Gaza, avertissent les agences d'aide.

 

Jérusalem, 28 mai 2024 – Alors que les attaques israéliennes s'intensifient sur Rafah, l’acheminement de l'aide à Gaza, qui reste imprévisible, a pu donner l’impression d’une amélioration mais la réponse humanitaire est en réalité sur le point de s'effondrer, avertissent 20 agences d'aide. Les dernières attaques israéliennes sur un camp de déplacés près des installations d'aide de l'ONU à Rafah auraient tué des dizaines de personnes, dont des enfants, et en auraient blessé beaucoup d'autres. La capacité d'intervention des ONG et des équipes médicales s'est effondrée, les solutions temporaires comme un "quai flottant" et de nouveaux points de passage n'ayant que peu d'impact.

 

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Bonnes nouvelles - Mai 2024
© Mangafeo / HI
Droits Inclusion Mines et autres armes Santé

Bonnes nouvelles - Mai 2024

Bonnes nouvelles en Mai chez Humanité & Inclusion : déminage en Colombie, réadaptation au Soudan du Sud et éducation inclusive à Madagascar.